Changer de pays
Bienvenue sur le site de Lyxor France
Veuillez lire les informations importantes ci-dessous avant de continuer sur notre site

Les ETFs Lyxor présentés sur ce site peuvent faire l’objet de restrictions à  l’égard de certaines personnes ou dans certains pays en vertu des réglementations nationales applicables à  ces personnes ou à  ces pays. Il vous appartient donc de vous assurer que vous êtes autorisés à  investir dans les ETFs Lyxor présentés sur ce site Internet. 

 

Les investisseurs en Grande Bretagne sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.co.uk  

Les investisseurs aux Pays Bas sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.nl  

Les investisseurs en Italie sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.it  

Les investisseurs en Espagne sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.es  

Les investisseurs en Autriche sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.at  

Les investisseurs en Allemagne sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.de   

Les investisseurs à  Singapour sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.com.sg  

Les investisseurs en Suisse sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.ch  

Les investisseurs en Belgique sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.be  

Les investisseurs en Pologne sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.pl 

Les investisseurs en Norvège sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.no

Les investisseurs au Danemark sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.dk

Les investisseurs au Luxembourg sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.lu

Les investisseurs en Suède sont invités à  consulter le site www.lyxoretf.se

Les investisseurs en Finlande sont invités à  consulter le silte www.lyxoretf.fi



Les ETFs Lyxor présentés sur ce site sont des organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) (i) domiciliés en France et agrées par l''Autorité des Marchés Financiers (AMF) ou, (ii) domiciliés au Luxembourg, agrées par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF) et ayant fait l’objet d’une notification pour la commercialisation de leurs parts ou actions sur le territoire de la République Franà§aise conformément aux dispositions de l’article 93 de la Directive 2009/65/CE. L’attention des investisseurs est attirée sur le fait que les prospectus de certains ETFs Lyxor de droit Luxembourgeois ayant fait l’objet de la procédure de notification précitée sont publiés sur le présent site internet uniquement en langue Anglaise. Une traduction Franà§aise de ces prospectus peut être obtenue sur simple demande écrite adressée par courrier à  Lyxor International Asset Management (" Lyxor ") – 17 Cours Valmy, 92987 Paris La Défense France.


Les informations qui se trouvent sur ce site ne sont pas destinées aux personnes ou entités résidentes, localisées ou enregistrées au sein de juridictions n’ayant pas autorisées la distribution des ETFs Lyxor. En conséquence, les informations qui se trouvent sur ce site ne peuvent à  aucun moment être considérées comme une offre ou une incitation à  acheter ou vendre les parts ou actions des dits ETFs à  aucune personne dans aucune juridiction:


(a)   dans laquelle aucune offre ou incitation n’est autorisée ;

(b)   dans laquelle Lyxor n’est pas qualifié pour de telles offres ou incitations; ou 

(c)   dans laquelle il est illégal de proposer de telles offres ou incitations.


En particulier, les ETFs Lyxor présentés sur ce site Internet ne sont et ne seront pas enregistrés sous le United States Securities Act of 1933, et suivants, ils ne peuvent donc faire l’objet d’une offre ou d’une vente au sein des Etats-Unis d’Amérique, à  l’exception de cas particuliers exemptés du, ou de transactions non soumises a un enregistrement sous le Securities Act. Ainsi, les ETFs listés sur ce site Internet ne peuvent ni être vendus aux concitoyens de nationalité américaine ni être autrement transférés aux Etats-Unis, sauf si cette transaction ne fait pas l’objet d’un enregistrement particulier de par la loi américaine. 


Chaque personne provenant d’une juridiction concernée par les restrictions mentionnées ci-dessus, doit s’informer de, et observer, ces restrictions.


Ce site Internet présente un caractère commercial et non un caractère réglementaire. L’exactitude, l’exhaustivité ou la pertinence de certaines des informations fournies ne sont pas garanties, bien que celles-ci aient été établies à  partir de sources réputées fiables. Certains éléments de ce site internet sont fournis sur la base de données de marché, constatées à  un moment précis et qui sont donc susceptibles de varier au cours du temps. Lyxor recommande aux investisseurs de lire attentivement la rubrique " facteurs de risques " du prospectus ainsi que le document d’information clé pour l’investisseur disponible sur le présent site internet.


La valeur liquidative (" VL ") des ETFs Lyxor peut connaître à  tout moment d’importantes fluctuations de cours, pouvant aboutir dans certains cas à  la perte totale du montant investi. L’attention des investisseurs est attirée sur le fait que certains ETFs peuvent-être sensibles à  l’évolution du taux de change entre leur devise de référence et celle de l’indice sous-jacent, ainsi que celle des composants de l’indice sous-jacent.


Avant tout investissement dans un ETF Lyxor, vous devez procéder à  votre propre analyse des risques du produit d’un point de vue juridique, fiscal et comptable, sans vous fonder exclusivement sur les informations qui auront été fournies au préalable, en consultant, si vous le jugez nécessaire, vos propres conseillers en la matière ou tout autre professionnel compétent. 


Sous réserve du respect des obligations que la loi met à  leur charge, Lyxor, ou toute autre entité du même groupe, ne pourra être tenu responsable des conséquences financières ou toute autre conséquence de quelque nature que ce soit résultant d’un investissement dans les produit. 

 


En cliquant sur les boutons institutionnels ou particuliers, je confirme avoir lu et compris les informations spécifiées ci-dessus, et que je suis résident ou enregistré en France.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visite.Pour en savoir plus et paramétrer les cookies :Cliquez ici
09 janv. 2020

Obligations vertes : 5 raisons de choisir la gestion passive

global green

Alors que les entrées de capitaux à destination des ETF ESG et les émissions d’obligations vertes sur le marché primaire ont battu tous les records en 2019, la tendance de l’investissement durable n’en est qu’à ses débuts. Dans ce blog, François Millet, Responsable Stratégie, ESG et Innovation, nous donne cinq raisons d’envisager une approche passive pour investir dans les obligations vertes.

L’urgence climatique a semé le chaos en 2019. Le cyclone Idai a fait des milliers de victimes dans le sud-est de l’Afrique. La France a enregistré la température record de 45,9°C, tandis que les rues et les places de Venise ont été submergées par les flots.1


Dans le même temps, les incendies dans le bush australien font rage avec des flammes pouvant atteindre jusqu’à 70 mètres de haut (à titre de comparaison, l’Opéra de Sydney culmine à 65 mètres). Jusqu’à présent, le feu a dévasté 6 millions d’hectares de bush, de forêts et de parcs2, soit deux fois la superficie de la Belgique.


Si certains de ces événements ne sont que de regrettables catastrophes naturelles, leur fréquence et leur intensité croissantes pourraient bien être la conséquence du changement climatique.


Le tableau est bien sombre, mais le changement de mentalité sensible que nous avons pu observer en 2019 apporte une lueur d’espoir. Le mouvement Extinction Rebellion, l’introduction en bourse de Beyond Meat, l’effet Greta sont autant de signes d'une dynamique en formation et comme l’ont montré les collectes de l’année dernière, les investisseurs n’y sont pas indifférents.


C’est une excellente nouvelle, car la finance a le pouvoir de changer le monde. Les obligations vertes, en particulier, pourraient contribuer à la transition vers un avenir à faible émission de carbone dans la mesure où leurs produits sont exclusivement alloués au financement de projets et d’actifs respectueux de l’environnement.


Chez Lyxor, nous estimons que la meilleure manière d’investir dans les obligations vertes est d’opter pour un fonds passif. Voici pourquoi.

1. Quels standards pour l’investissement responsable ?

L’absence de normalisation constitue un véritable casse-tête pour les investisseurs ESG. Même s'il existe des référentiels, parvenir à un consensus sur les caractéristiques d'une « bonne » ou d'une « mauvaise » entreprise est plus facile à dire qu’à faire. Cela se résume souvent à des valeurs, priorités et préférences personnelles.


Mais dans l’univers obligataire, il est beaucoup plus facile de définir une obligation « verte ». Le marché des obligations vertes est sans doute le domaine le plus normalisé de l’investissement ESG, notamment en comparaison avec les fonds ESG reposant sur des notations ou les fonds thématiques aux critères hétérogènes.


Les obligations vertes sont émises dans un cadre précis, généralement les Principes des obligations vertes (Green Bond Principles, GBP) de l’International Capital Market Association (ICMA). D’autres référentiels sont parfois utilisés, mais ils sont généralement établis par des organismes supranationaux ou étatiques suivant des directives proches de celles des GBP. La plupart des obligations autoproclamées « vertes » font ensuite l’objet d’un deuxième avis de la part d’agences et d’auditeurs qualifiés. La Climate Bonds Initiative (CBI), une organisation internationale à but non lucratif axée sur les investisseurs qui s'efforce de mobiliser les marchés de la dette en vue de financer des solutions au changement climatique, peut également certifier les obligations vertes.


Alors que l’ICMA compte des émetteurs, des banques, des négociants en valeurs mobilières et des courtiers avec une perspective essentiellement axée sur les émetteurs, la CBI propose plus aux investisseurs : pleinement alignée sur les GBP, elle va plus loin en évaluant les émetteurs sur la base de l’utilisation de leurs produits, en élaboration des normes de reporting et en respectant une taxonomie stricte. Le CEO de la CBI fait par ailleurs partie du groupe d’experts techniques sur la finance durable de la Commission européenne. La taxonomie de la CBI est donc prise très au sérieux.

2. L’établissement d’un consensus

Le rôle de la CBI en matière de définition d'une taxonomie et de normes strictes pour les obligations vertes repose sur les appréciations de groupes de travail composés d’investisseurs, de scientifiques, d’organismes supranationaux, d’ONG et de banques. Sur la base de ces échanges permanents, l'organisation tient le marché informé et s’assure qu’il évolue sainement vers un monde plus vert.


En décembre 2019, la CBI a publié la troisième version de sa norme internationale visant à garantir la compatibilité avec la nouvelle norme européenne pour les obligations vertes et la toute dernière version des Green Bond Principles en renforçant les définitions des obligations vertes et les exigences en matière d’information.


Les conclusions de ses études contiennent de précieuses informations pour les émetteurs d'obligations vertes. Ainsi, dans le cadre d’une récente enquête.

menée par la CBI et sponsorisée entre autres par Lyxor, les investisseurs européens ont exprimé un vif intérêt pour les émetteurs privés dans les secteurs de l’énergie, des services aux collectivités et de l’industrie. Qu’on le veuille ou non, les principaux émetteurs et pollueurs de ces secteurs ont un rôle majeur à jouer dans la réalisation de l’objectif de zéro émission nette de gaz à effet de serre d’ici 2050 fixé par la Fondation européenne pour le climat. Inciter ces entreprises à émettre davantage obligations vertes sera capital. Les fuir ne résoudra rien, alors qu’investir dans leurs obligations pourrait être la solution.

En effet, quelle que soit la nature des émetteurs, les investisseurs peuvent choisir leurs obligations vertes avec la conscience tranquille, en sachant que les produits seront utilisés exclusivement pour financer des projets et des actifs respectueux du climat. La normalisation basée sur le consensus de la CBI et sa taxonomie stricte contribuent à ouvrir la voie aux investissements passifs et à parer au risque d’écoblanchiment, autrement dit des investissements qui se donnent l’air plus écologiques qu’ils ne le sont en réalité. Chez Lyxor, seules les obligations vertes agréées par la CBI sont éligibles à l’inclusion dans les indices sous-jacents de notre gamme d’ETF sur obligations vertes.

3. Transparence

Tous les investisseurs souhaitent savoir où va leur argent, à plus forte raison lorsqu’il s’agit d’investissements ESG tels que les obligations vertes. Comme pour tous les ETF passifs, les participations des fonds sont publiées quotidiennement et facilement accessibles. Elles sont disponibles en ligne sur les pages consacrées aux produits Lyxor.


Par ailleurs, les détenteurs de nos ETF sur obligations vertes peuvent voir concrètement l’utilisation des produits. Le graphique ci-dessous montre la répartition par catégorie d’utilisation du produit de l’indice Solactive Green Bond EUR USD IG sur lequel repose notre ETF lancé en 2017.3

global green

Mais nous ne nous arrêtons pas là. Savoir quelles catégories sont financées par votre argent est certes utile, mais pas suffisant pour quantifier précisément l'impact de votre investissement. C’est la raison pour laquelle nous publions sur notre site Internet des rapports mensuels contenant des informations détaillées sur les mesures climatiques et ESG de nos fonds.

Nous fournissons également des données plus concrètes, telles que les nouvelles capacités d’énergies renouvelables installées (en MWh) et les émissions évitées (en tonnes de CO2). Pour vous donner un ordre d’idée, nous estimons que l’impact de notre premier ETF sur obligations vertes sur une période d'un an correspond à la consommation d’énergie moyenne de plus de 5.000 foyers, ou l’équivalent en émissions évitées de 12.000 voitures utilisées sur un an.4

Impact estimé de l’ETF Lyxor Green Bond (DR) UCITS sur une année4

global green

 4. Diminution des coûts

Comme nous l’avions indiqué précédemment, l’amélioration de la collecte, du traitement et de la normalisation des données ESG permet aux fournisseurs d’indices de codifier les objectifs ESG dans les indices de référence avec une précision, une rigueur et une transparence élevées.


Les gérants de fonds d’obligations vertes à gestion active facturent des frais supérieurs afin de couvrir les coûts de la recherche et les rémunérations des analystes. À contrario, l’approche fondée sur des règles des ETF répliquant des indices permet de réduire les coûts pour les investisseurs. Dans le cas de notre gamme d’ETF sur obligations vertes, notre indice (construit avec Solactive) sélectionne des valeurs dans un univers de départ composé d’obligations vertes agréées de manière indépendante par la CBI.


En d’autres termes, nos investisseurs bénéficient de la recherche et de l’expertise de la CBI, qui fait autorité sur le marché des obligations vertes employant plus de 60 collaborateurs, sans payer autant qu’ils le feraient avec un gérant actif.

5. Diversification

Autre avantage de l’approche passive en matière d'investissement dans des obligations vertes, la diversification. S’agissant de notre gamme d’ETF, c’est le cas à de multiples égards. Premièrement, nos expositions sont mondiales, couvrant des émetteurs d’économies développées (France, Allemagne, États-Unis), mais aussi de marchés émergents (Chine, Inde, Brésil).5

Deuxièmement, les indices sous-jacents de notre gamme sélectionnent des obligations vertes parmi différents types d’émetteurs : souverains (Belgique), sous-souverains (Ville de Paris), supranationaux (Banque européenne d’investissement), banques de développement (Banque asiatique de développement) et entités privées dans différents secteurs (Apple, Bank of America, Iberdrola), entre autres.5  

global green

Source du graphique : Lyxor International Asset Management, Bloomberg. Données au 30/08/2019.

Enfin, à l'instar des expositions mondiales consolidées similaires, nos fonds se positionnent sur différentes échéances, ce qui signifie que les niveaux de duration sont comparables à ceux des indices de référence traditionnels.


Il convient de noter que les gérants actifs d'investissements en obligations vertes se vantent souvent d’offrir de meilleurs rendements ajustés du risque grâce à leurs analyses fondamentales et à leurs cadres ESG internes. Toutefois, notre recherche montre que certains fonds actifs pratiquent volontiers le « closet tracking », se contentant de répliquer l’évolution de leur indice de référence. Alors pourquoi payer pour un fonds faussement actif alors que vous pouvez obtenir le même résultat pour bien moins cher ?

Placez votre argent en suivant votre conscience

Greenfin

Si l’urgence climatique est un sujet qui vous tient à cœur autant qu'à nous, optez pour notre  gamme d’ETF sur obligations vertes innovante afin d'obtenir un impact ciblé et tangible.

Lancé en 2017, notre fonds a été le premier dans son genre au monde. Depuis, il a obtenu le prestigieux label Greenfin lancé par l’État français au sortir de la COP 21 pour garantir la qualité verte des investissements privés dans l’économie. Le label conforte la crédibilité de l’engagement du fonds en matière de financement de l’économie verte, car il témoigne d'un niveau d’exigences élevé pour la qualité « verte » de ses actifs sous-jacents.

1Source : The Guardian, 19 décembre 2019 : https://www.theguardian.com/commentisfree/2019/dec/20/2019-has-been-a-year-of-climate-disaster-yet-still-our-leaders-procrastinate
2Source : BBC News, 3 janvier 2020 : https://www.bbc.com/news/world-australia-50951043
3Source : Lyxor International Asset Management, Climate Bonds Initiative. Données au 26/08/2019. L’utilisation du produit de certaines obligations vertes incluses dans l’indice figure dans plusieurs catégories.
4Source : Lyxor International Asset Management, 1er décembre 2019. Ces indicateurs représentent 43% de la pondération du portefeuille, sur la base des données disponibles. L’encours sous gestion au moment du calcul s’élevait à 160 millions d’euros. Informations détaillées sur la méthodologie et les hypothèses disponibles sur demande.
5Source : Lyxor International Asset Management, Solactive, au 06/01/2020.

Informations importantes

Ce document est destiné exclusivement à des investisseurs agissant pour compte propre et appartenant à la classification « contreparties éligibles » ou « clients professionnels » au sens de la directive 2014/65/EU relative aux marchés d’instruments financiers.

Ce document est de nature commerciale et non règlementaire. Avant tout investissement dans ce produit, les investisseurs sont invités à se rapprocher de leurs conseils financiers, fiscaux, comptables et juridiques. Il appartient à chaque investisseur de s’assurer qu’il est autorisé à souscrire ou à investir dans ce produit.

Les UCITS ETFs Lyxor sont des fonds français ou luxembourgeois, agréés respectivement par l’Autorité des marchés financiers ou la Commission de Surveillance du Secteur Financier, et dont les parts ou actions sont autorisées à la commercialisation dans plusieurs pays européens (les Pays de Commercialisation) conformément à l’article 93 de la Directive 2009/65/CE. Lyxor International Asset Management (LIAM) recommande aux investisseurs de lire attentivement la rubrique « Profil de risque » de la documentation produit (prospectus et DICI, le cas échéant). Le prospectus en français (pour les UCITS ETFs français) ou en anglais (pour les UCITS ETFs luxembourgeois),  ainsi que le DICI dans les langues des Pays de Commercialisation sont disponibles gratuitement sur www.lyxoretf.com ou sur demande auprès de client-services-etf@lyxor.com.

La composition actualisée du portefeuille d’investissement des UCITS ETFs Lyxor est mentionnée sur le site www.lyxoretf.com. En outre la valeur liquidative indicative figure sur les pages Reuters et Bloomberg du produit et peut également être mentionnée sur les sites internet des places de cotation du produit. Les UCITS ETFs font l’objet de contrats d’animation qui visent à assurer la liquidité du produit en bourse, dans des conditions normales de marché et de fonctionnement informatique. Les parts ou actions de l’OPCVM coté («UCITS ETF») acquises sur le marché secondaire ne peuvent généralement pas être directement revendues à l’OPCVM coté. Les investisseurs doivent acheter et vendre les parts/actions sur un marché secondaire avec l’assistance d’un intermédiaire (par exemple un courtier) et peuvent ainsi supporter des frais. En outre, il est possible que les investisseurs paient davantage que la valeur nette d'inventaire actuelle lorsqu'ils achètent des parts /actions et reçoivent moins que la valeur nette d'inventaire actuelle à la revente.

Ces produits comportent un risque de perte en capital. Leur valeur de remboursement peut être inférieure au montant investi. Dans le pire des scénarii, les investisseurs peuvent perdre jusqu’à la totalité de leur investissement. Il n’y a aucune garantie que l’objectif du fonds soit atteint. Le fonds peut ne pas toujours être en mesure de répliquer parfaitement la performance de(s) (l’) indice(s).

Les indices et marques utilisées dans ce document sont la propriété intellectuelle des sponsors d’indices et leur utilisation est soumise à licence. Les UCITS ETFs Lyxor ne bénéficient pas, de quelque manière que ce soit, du parrainage, du soutien ou de la promotion des sponsors d’indices, qui n’assument aucune responsabilité en lien avec ces produits.

Les indices ne sont ne parrainés, ni approuvés, ni vendus par Société Générale ou LIAM. Ni Société Générale ni LIAM n’assumeront une quelconque responsabilité à ce titre.

Les parts ou actions des UCITS ETFs ne seront pas enregistrées en vertu du U.S. Securities Act de 1933, tel que modifié (le U.S. Securities Act) et ne peuvent être ni offertes, ni cédées, ni transférées, ni transmises, ni attribuées aux Etats-Unis d’Amérique ou à tout ressortissant américain (US Person) tel que ce terme est défini par la Réglementation S de la loi américaine de 1933 sur les valeurs mobilières (Regulation S of the US Securities Act). Les parts ou actions des UCITS ETFs ne seront pas offertes à des US Persons. Les parts ou actions des UCITS ETFs seront offertes uniquement en dehors des États-Unis d’Amérique à des personnes n'étant pas des ressortissants américains (non-US Persons).

Aux fins des présentes, une US Person désigne, mais sans s’y limiter, toute personne physique résidant aux États-Unis d’Amérique, toute entité organisée ou constituée en vertu du droit des États-Unis d’Amérique, certaines entités organisées ou constituées en dehors des États-Unis d’Amérique par des ressortissants américains, ou tout compte détenu au profit d'un tel ressortissant américain.

Ce document ne constitue, de la part de Société Générale, LIAM ou l’une de leur filiale, ni une offre, ni la sollicitation d’une offre en vue de l’achat ou de la vente du produit qui y est décrit.​

Lyxor International Asset Management (LIAM) est une société de gestion française agréée par l’Autorité des marchés financiers et conforme aux dispositions des Directives OPCVM (2014/91/EU) et AIFM (2011/61/EU). Société Générale est un établissement de crédit (banque) français agréé par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution.

Disclaimer Recherche

Lyxor International  Asset Management (LIAM) est une société de gestion française agréée par l’Autorité des marchés financiers et conforme aux dispositions des Directives OPCVM (2009/65/CE) et AIFM (2011/61/EU). Société Générale est un établissement de crédit (banque) français agréé par l’Autorité de contrôle prudentiel.

Lyxor International Asset Management (LIAM) ou Lyxor Asset Management (LAM) peuvent ou ont pu entretenir des relations commerciales avec des entreprises couvertes par les rapports de recherche. En conséquence, les investisseurs doivent etre informés que LIAM, LAM, ou leurs employés, peuvent avoir un conflit d’intérêt susceptible de porter atteinte à l’objectivité de ce rapport. Dans le cadre de la prise de décision d’investissement, les investisseurs doivent considérer ce rapport comme un facteur individuel. Merci de vous référer à l’appendice de ce document pour la ou les certification(s) du ou des analyste(s), des informations importantes et les disclaimers. Ou consulter notre page web dediée www.lyxoretf.com/compliance.

Conflit d’intérêt

Le contenu de cette page reflète les vues, opinions et recommandations de la recherche cross-asset de Lyxor Asset Management ("LAM") et des analystes et stratégistes de la recherche ETF de Lyxor International Asset Management ("LIAM"). Dans la mesure où cette recherche recouvre des idées d’investissement fondées sur des vues macroéconomiques de conditions de marchés ou de valeur relative, elle peut être différente des opinions et recommandations fondamentales de la recherche cross-asset et de la recherche ETF présentées dans les rapports de recherche sur des secteurs ou entreprises produits par la recherche cross-asset ou la recherche ETF, ainsi que des vues et opinions d’autres départements de LAM, LIAM et de leurs filiales. Les analystes et/ou stratégistes de la recherche cross-asset Lyxor et de la recherche ETF consultent périodiquement les équipes commerciales et les équipes de gestion de LIAM ou LAM à propos d’informations sur le marché, incluant, mais ne se limitant pas, à l’établissement des cours, des niveaux de spreads et de l’activité de négociation des ETF répliquant des indices actions, obligataires et sur matières premières. Les tables de négociation peuvent négocier ou avoir négocié en tant que principal sur la base de vues et rapports des analystes de recherche. Lyxor a des politiques et procédure de recherche obligatoires qui sont raisonnablement conçues pour (i) s’assurer que les faits présentés dans les rapports de recherche sont fondés sur des informations fiables et (ii) pour éviter la diffusion sélective et non appropriée de rapports de recherche. En outre, les analystes de recherche reçoivent une rétribution sur la base, en partie, de la qualité et de la précision de leur analyse, des retours formulés par les clients, de facteurs concurrentiels et de l’ensemble des revenus de LIAM ou LAM, inclus les revenus des frais de gestion, des frais de conseil en gestion et des commissions de distribution.

Connect with us on linkedin